Art Montpellier
en quelques mots, c'est :

Des galeristes spécialisés en art contemporain au coeur de la Sud de France Arena

La découverte d’artistes en dessin, estampe, peinture, photo, sculpture, video…

La rencontre avec des experts en art contemporain

Les conférences de l'édition 2019 :

En attendant la programmation 2020, retrouvez les conférences de l’édition 2019 :

  • Vendredi 8 novembre de 11h à 12h15 « Financements, partenariats : nouvelle donne de l’art en entreprise » par Gilbert Ganivenq

A l’heure où les entreprises cherchent à créer du lien social, à booster la culture d’entreprise et valoriser leur image, l’introduction de l’art dans l’univers professionnel est un formidable vecteur d’innovation.

Il existe plusieurs manières d’introduire des œuvres d’art en entreprise, (mais) la location ou le leasing sont les solutions qui présentent le plus d’avantages financiers. Forts de ce constat, nous nous sommes dotés d’une ensemble de services à destination des entreprises et des professionnels de l ‘art.

Art et Patrimoine vous explique tout sur cette nouvelle donne de l’art en entreprise.

Un an et demi après avoir quitté la présidence des sociétés sétoises Proméo (promotion immobilière) et Vacalians (leader européen de l’hôtellerie de plein air), Gilbert Ganivenq, 67 ans, se lance dans une nouvelle aventure. Il ouvre 2 lieux dédiés à l’art contemporain, art brut et art urbain (Le Réservoir – Sète et La Serre – Montpellier) et s’attache à rendre l’art accessible à tous (particuliers et entreprises).

 

  • Vendredi 8 novembre de 14h30 à 16h15 – Réaliser un appel à candidatures artistiques au sein de son entreprise

La Scic Arts & Cie, en partenariat avec Gédéas, organise une table ronde animée par Emmanuelle Darras (Déléguée Générale de Racines Sud, le réseau des expatriés d’Occitanie). L’art dans l’entreprise n’est pas qu’une mode. De plus en plus d’entreprises tentent l’aventure en lançant des appels à candidatures artistiques. Pourquoi et quels sont leurs objectifs ?

A l’image de Gédéas qui a lancé un appel à projets artistiques sur la thématique Emploi et Handicap pour sensibiliser sur la question, plusieurs chefs d’entreprises vont venir témoigner de leur expérience en la matière au travers d’appels à projets qu’il ont fait réaliser :

  • ·         S Fages, gérante de Arts & Cie
  • ·         JP Richard, société ESII
  • ·         N Dulion, société Espace Entreprise
  • ·         G Ganivenq, société Art et Patrimoine
  • ·         G Béchard, société SACI Consulting
  • ·         L Pitault, société Gédéas

Inscription gratuite mais obligatoire pour les entreprises participantes : sophiefages@arts-et-cie.coop

 

  • Vendredi 8 novembre de 17h à 18h15 – « La Sculpture » par Christian NOORBERGEN

Le critique d’art, commissaire d’exposition, et conférencier Christian Noorbergen donne une conférence sur Art Montpellier autour de la sculpture. « La sculpture est la plus ancienne des langues de l’humanité. C’est d’abord par la sculpture que l’homme habite sur la terre, et crée ses demeures. Sa rareté la protège des faiblesses du temps. Si la peinture suit de manière fusionnelle les courbes de l’histoire, la sculpture contemporaine est plus autonome. Elle a abandonné ses fonctions d’antan. Elle s’est incroyablement diversifiée. Elle touche désormais tous les matériaux, et garde un prestige quasi sacral. » Sans verser dans la fascination de l’ultra-contemporain, l’ambition du conférencier sera de montrer, visuels à l’appui, toute la richesse intemporelle de la sculpture et toute la puissance de la matière sculptée.

 

  • Samedi 9 novembre de 11h à 12h15 – Martine LUSARDY : « L’art Brut »

En prenant la direction en 1994 de la Halle Saint-Pierre, Martine Lusardy en a fait un des lieux le plus reconnus en Europe pour les « arts Outsiders » ; auteure d’ouvrages sur ce sujet, elle est aussi commissaire de plusieurs expositions et consacrée Chevalier des arts et des Lettres en 2009. Depuis quelques années, l’art brut et les arts singuliers sont redevenus visibles du grand public grâce à quelques grandes institutions européennes, dont la Halle Saint-Pierre située au pied de la Butte Montmartre à Paris, laquelle comprend aussi une librairie spécialisée renommée. Martine Lusardy intervient sur Art Montpellier sur son thème de prédilection : l’art brut.

 

  • Samedi 9 novembre de 15h à 16h15 – Un expert en objets d’art aujourd’hui – Laurent-Adrien ASSELINEAU

« …L’objet d’art est l’expression d’une novation en son temps (si petite soit-elle) en équilibre avec la qualité (tous azimuts) avec laquelle est réalisé le dit objet… ». Passionné par ce métier depuis 50 années, ayant été chineur, marchand, puis expert en ventes publiques en France et à l’étranger, j’ai la grande joie d’animer aujourd’hui des conférences débats et d’assister de nombreux professionnels, collectionneurs et particuliers pendant les Salons et Foires. Les formidables moyens de communications d’aujourd’hui  permettent d’échanger images, points de repères, références et enseignements de chacun avec le monde entier en temps réel. L’expert est  ainsi un animateur d’expertises, un guide pour construire ce puzzle collégial qu’est une expertise utile. L’artiste est avec sa pleine identité un témoin parfois magique et inspiré qui matérialise une émotion pour la pérenniser et qu’elle reste une page de l’histoire de l’art, un enseignement pour demain… L’art demeure intemporel, la modernité est du ressort de l’artiste, qu’il s’agisse des dessins pariétaux ou de ce qu’il réalisera demain matin. L’objet d’art est ainsi moderne en son temps et pour toujours…

 

  • Samedi 9 novembre de 17h à 18h15 – « Le Nombre d’Or  » dans la peinture » par René MOTRO

La géométrie est au centre des activités entre Arts et Sciences de René Motro. Professeur émérite de l’Université de Montpellier, il a mené des recherches au sein de ses deux équipes de recherches, l’une à l’Université, l’autre à l’Ecole d’Architecture. Il a été président de l’Association Internationale pour les Coques et les Structures Spatiales (IASS) et animateur des groupes de morphologies structurales et de systèmes structuraux innovants. Il compte à son actif de nombreuses expositions et des ateliers de création structurale. Cette présentation s’adresse aux personnes qui souhaitent dépasser le simple intitulé du « le nombre d’or », trop souvent sujet de commentaires inappropriés. On lui redonne son caractère numérique à partir d’observations et de mesures connues tant sur le plan de la nature que sur celui des proportions de l’être humain : sa valeur numérique approchée 1.6…est liée au nombre 5, et aux phénomènes de croissance associés. La proportion qui lui est associée a été mise à profit par les constructeurs, les architectes et les artistes ; quelques exemples seront présentés.

Réné MOTRO est invité à participer aux conférences par Bueno Home Gallery.

 

  • Dimanche 10 novembre de 11h à 12h15 – « L’arbre dans la peinture » par Zénon MEZINSKI

Zenon Mezinski est docteur en histoire de l’art, chercheur et enseignant. Investi dans le champ associatif, il mène des actions de médiation culturelle auprès de publics spécifiques (jeunesse et handicap). Conjuguant histoire de l’art et écologie, il s’engage pour la sauvegarde et la valorisation du patrimoine arboré. Il a notamment co-signé l’ouvrage Arbres et patrimoine de France avec Georges Feterman (Museo éditions, 2015 et 2016). Cette histoire visuelle donne à voir la construction et le développement d’un motif qui s’érige en sujet à part entière de la peinture occidentale. Qu’il soit solitaire ou entouré de congénères, garni, à nu, bourgeonnant ou fleuri…, sa représentation rassemble nombre de difficultés techniques, un véritable défi formel pour l’artiste.

  • Lundi 11 novembre de 15h à 16h15 – « Les marbres de l’Hérault » par Suzanne Raynaud

Suzanne Raynaud est docteur en sciences, géologue, maître de conférences à l’Université de Montpellier, chercheure au laboratoire Géosciences (CNRS – Université de Montpellier).

Le marbre est un matériau noble utilisé depuis l’Antiquité pour construire et décorer palais et monuments. À Versailles, reprenant l’inspiration antique et mythologique, Louis XIV l’emploie à profusion. Il mandate Colbert pour prospecter à travers le royaume et le bassin méditerranéen et recenser les richesses en pierres marbrières et carrières de marbre. Les carrières du Sud et des Pyrénées sont repérées et sélectionnées pour la production de marbres présentant des couleurs, un veinage et une qualité d’exception. Les 352 cheminées de la demeure des rois sont toutes en marbre provenant d’Occitanie. C’est aussi le cas du mobilier présent au château et notamment des marbres ornant les commodes.

Suzanne Raynaud est co-auteure, avec René Fabre, du livre « Versailles et les marbres d’Occitanie » – Editions du Pounjadou.

La conférencière évoquera en particulier les marbres des carrières de Saint-Pons-de-Thomières et leur exploitation dans de nombreux châteaux tels que celui de Versailles.